Ils en ont vu passer des semelles, des sabots crottés et des charrettes à bras au fil des décennies, ces pavés de la Place du Jeu de Balle. Ils ont été les témoins de bien des époques, heureuses ou non, dans le quartier populaire des Marolles.

Ces pavés, immuables, discrets et solidaires, mais aussi désordonnés et rebelles, sont à l’image des Marolliens !

C’était normal, donc, qu’en 1999, les Marolliens se mobilisent, une fois de plus, pour sauver la Place du Jeu de Balle menacée par un grand projet “de réaménagement ». L’association des Amis du Vieux Marché monte au créneau et propose aux marolliens, mais aussi au reste du monde, de les soutenir en parrainant un pavé de la Place.

En pratique…

La place est cartographiée et parcellée en 450 « emplacements » contenant chacun 445 pavés. Chacun peut dès lors choisir précisément le -ou les- pavé(s) qu’il désire parrainer. Chaque pavé parrainé rapporte 100 Francs Belges (2,50 €) à l’asbl Les Amis du Vieux Marchés. Ils utiliseront les fonds pour continuer la lutte et pour défendre la place !

Il va de soi que les marraines et parrains ne possèdent pas légalement ces pavés qui restent l’entière propriété de la Ville de Bruxelles. Ils ne peuvent ni le décorer, ni y graver leur nom, ni le déchausser, comme l’a cru une habitante qui essayait, dit-ont dans le quartier, d’ « enlever momentanément son pavé du sol pour le nettoyer et le faire passer quelques jours au chaud ».

On a pas fini d’se marrer dans les Marolles, moi j’vous l’dis !

Aujourd’hui, les semelles des Nike Air et les trottinettes électriques ont remplacé les sabots crottés et les charrettes à bras. Mais le promoteur immobilier n’est jamais loin. Et la Place peut -et pourra toujours- compter sur les marolliens pour la défendre contre toutes les menaces !

On vous parle des ces luttes sociales et de ces mobilisations populaires dans la balade “Bruxelles, 1000 Ans de Luttes“, qui se termine….. sur la Place du Jeu de Balle, non loin du pavé parrainé par Brussels By Foot !