À PROPOS DE BRUSSELS BY FOOT

C’est une belle histoire…

Voulez-vous qu’on vous raconte une belle histoire à propos de Brussels By Foot ? Après avoir travaillé comme guide en Colombie pendant plusieurs années, François Ghislain rentre en Belgique et décide d’écrire des visites alternatives de Bruxelles, montrant la ville telle qu’il l’aime. Il espère donner aux visiteurs un regard différent sur sa ville.

Alors chauffeur de taxi, il lit énormément derrière son volant et finit alors par écrire sa première visite guidée de Bruxelles, “1000 Ans de Luttes”, qui traite des grands mouvements sociaux dans le quartier des Marolles.

Visite guidée Bruxelles : 1000 ans de luttes avec grand groupe à la tour Anneessens

Ce qu’on peut faire pour vous…

Aujourd’hui, Brussels By Foot propose 3 thématiques différentes (bientôt 4). Elle offre aussi une multitude d’options et de possibilités pour des visites alternatives en groupes et des team buildings. Nous nous sommes aussi spécialisés dans les balades gastronomiques grâce à un carnet d’adresse qui comporte tous les meilleurs artisans et restaurateurs de la ville.

La petite compagnie compte maintenant 4 guides passionnés, tous bruxellois (d’origine ou d’adoption). Même s’ils guident les mêmes parcours, chacun y met sa touche personnelle, ce qui rend chaque visite unique. Suivez-les dans les rues et ruelles de Bruxelles, et découvrez Bruxelles comme vous ne l’avez jamais vue !

NOS GUIDES

Guide Brussels By Foot François

François

Guide (FR – EN – ES)

De jour, François sillonne les rues du Galgenberg à la recherche de la meilleure tête pressée à la Gueuze. De nuit, il se grime en barbier chirurgien du XVIème siècle, espérant réssusciter l’âme d’André Vésale et continuer son travail.

En plus de ça, François a une nouvelle passion qui occupe beaucoup de son temps : La construction d’une réplique du Palais de Justice à l’échelle 1:20. Dans son appartemment de 80 m². Sa famille commence à trouver ce hobby plutôt encombrant.

 

Guide Brussels By Foot - Eve

Eve

Guide (FR – EN)

Zinneke bruxello-liégeoise, son coeur balance entre stoemp et boulet, entre lambique et pékèt.
Vous pourriez un jour l’apercevoir armée de lunettes-loupes et d’un scalpel de précision, occupée à retirer un graffiti dénaturant une oeuvre de Bonom.

Le but de son existence est d’être un jour élue Madame Chapeau ; Elle espère en retirer assez de notoriété pour que Tom Frantzen fasse un bronze à son effigie. Ce bronze, elle le verrait posé sur le toit-terrasse de la Maison Saint-Cyr.

guide brussels by foot clara

Clara

Guide (CH – FR – EN)

Certains l’ont aperçue au petit matin dans une bibliothèque à la recherche de secrets défendus. D’autres l’ont vue faire des petits bonds dans les rues en quête de sgraffites non recensés. Retrouvée à marmonner des mots en chinois devant le palais royal, peut-être essayerait-elle de trouver l’entrée du bunker ? Un comportement bien étrange qu’elle explique lié à la quantité de jazz qui serait rentré dans son cerveau…

Fan d’escalade, Clara évite les portes et préfère sortir de chez elle par la fenêtre ; Elle dit que ça lui permet de mieux appréhender tous les détails architecturaux sur la façade de sa maison.

Guide Brussels By Foot Thomas

Thomas

Guide (FR – EN)

Thomas, ou “Indiana Tom” pour les intimes, est un free rider à la recherche des pièces perdues de la Maison Horta depuis 10 ans, persuadé qu’elles détiennent un pouvoir occulte.

On dit que c’est lui qui a jalousement  conservé les plans du Palais de Justice. C’est pris d’énormes remords qu’il les aurait rendus récemment. Il se gave maintenant de Bloempanch pour oublier cet épisode.

Félicien Guide Brussels By Foot

Félicien

Guide (NL – FR – EN)

Nostalgique des grandes luttes contre la Bruxellisation, Félicien dit avoir cotoyé l’abbé Van der Biest lors de la Bataille des Marolles en 1969.

Zwanze ou réalité, pendant ses pauses, vous le trouverez en train de marchander un Pikassau ou une maquette de bateau au Vieux Marché. S’il n’est pas là, il sera sûrement en train de vandaliser la tour Blaton qui n’en finit plus de souiller le paysage depuis qu’elle s’élève au lieu même ou s’était construite la Maison du Peuple de Victor Horta.

CONTACTEZ-NOUS

Une question ? Un doute ? Une suggestion ?